Otto Klemperer, L’exil n’est pas un choix

Publié par Agnesb62 le

Otto Klemperer L'exil n'est pas un choix

Otto Klemperer est un chef d’orchestre 🎶 et compositeur allemand 🇩🇪, né en 1885 à Breslau dans une famille juive convertie au catholicisme.

Otto Klempere L'exil n'est pas un choix

Otto Klemperer, les débuts

Disciple de Mahler à Vienne, il fut l’élève de Schönberg à Berlin puis durant l’exil aux Etats-Unis .

Il est chef à Strasbourg puis à Berlin. Il crée des œuvres de Schönberg, Hindemith, Weill et dirige de nombreux compositeurs modernes de son époque.

Le 12 février 1933, alors que Hitler est arrivé à la Chancellerie le 30 janvier, Klemperer donne encore un concert auquel se rend Goebbels, lequel note dans son Journal : « Le soir, Tannhäuser. Klemperer le rate complètement. Les Juifs ne comprennent pas Wagner. Ils le haïssent même. Un Tannhäuser – Pilinsky – avec sept moutards. L’ensemble de l’exécution sans aucune piété. Très insatisfaisant. »

L’exil

Otto Klemperer quitte l’Allemagne peu après pour fuir le régime nazi et s’installe aux États-Unis 🇺🇸, où il est nommé chef d’orchestre du Los Angeles Philharmonic Orchestra.

Le retour en Europe

Dans l’immédiat après-guerre, le monde musical allemand se montre réticent envers lui. Il dirige à Budapest 🇭🇺 et à Londres 🇬🇧 et après le décès de ses grands prédécesseurs (Toscanini, Walter, Mengelberg ou Furtwängler), devient un invité de marque. Le monde entier le découvre grâce à Walter Legge et il devient le chef principal de l’Orchestre Philharmonia.

Il se détourne du répertoire moderne, à l’exception de Mahler, et se consacre au répertoire austro-germanique classique et romantique. À la fin des années 1960, il triomphe à Cologne, Vienne 🇦🇹 et à Munich. Il se distingue par ses tempi très lents au point de faire oublier la fougue de sa jeunesse avant-gardiste.

La fin glorieuse

A la fois colérique et dépressif, profondément insomniaque, il se casse le du col du fémur en 1951 ce qui l’oblige à diriger assis. A la suite de plusieurs infarctus, très amoindri, il décède en 1973 et est enterré au cimetière israélite d’Oberer Friesenberg à Zurich 🇨🇭

L’exil n’est pas un choix 💔

Suivez-moi sur les réseaux sociaux


Agnesb62

Autrice, romancière, romans historiques, romans policiers, nouvelles, essais sur les compositrices

0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *