Albert Einstein, L’exil n’est pas un choix

Publié par Agnesb62 le

Oskar Maria Graf, l'exil n'est pas un choix

Reprenons les fondamentaux… 🤔 Faut-il réellement présenter Albert Einstein ? 😏

Albert Einstein, L'exil n'est pas un choix

L’origine d’un « génie »

Né en 1879, Albert Einstein est un physicien théoricien helvético-américain d’origine allemande…

Son intérêt pour les sciences s’éveille avec une boussole à l’âge de cinq ans ; l’existence d’une action à distance le surprend. À douze ans, un petit livre sur la géométrie euclidienne du plan le marque fortement

À 16 ans, il rate l’examen d’entrée à l’École polytechnique fédérale de Zurich ; il le le réussit en 1896. Il y rencontre Mileva Marić ; elle travaille avec lui sur la théorie de la relativité. Depuis les années 1980, un débat existe quant à sa participation à la plupart des travaux scientifiques de son mari, durant leur mariage

Albert Einstein, antimilitariste et pacifiste

Par répulsion du militarisme de l’Allemagne, Einstein demande l’abandon de sa nationalité ; en janvier 1896, il devient apatride. Dans sa demande, il déclare n’adhérer à aucune confession religieuse ; il signe ainsi sa rupture officielle avec le judaïsme

Einstein obtient la nationalité suisse en 1901 ; il postule à de nombreux postes sans être embauché ; il se résigne à s’éloigner du milieu universitaire et trouve un emploi à l’office des brevets

La reconnaissance scientifique

Reconnu par ses pairs – dont Planck -, Albert Einstein devient professeur associé à l’université de Zurich ; il est ensuite embauché puisà l’université allemande de Prague. Invité au premier congrès Solvay, il y encontre Marie Curie et Paul Langevin. Il déménage à Berlin et devient membre de l’Académie royale des sciences et des lettres de Berlin. Il se sépare de Mileva à cette époque.

En 1916, il publie un livre présentant sa théorie de la gravitation. Il reçoit le prix Nobel de physique 1921 « pour ses contributions à la physique théorique et, spécialement, pour sa découverte de la Loi de l’effet photo-électrique ». En 1925, il est lauréat de la médaille Copley ; il est nommé en 1928 président de la Ligue allemande des droits de l’homme. En 1935, il devient lauréat de la médaille Franklin.

L’antisémitisme et le départ pour les Etats-Unis

Attaqué pour ses origines juives et ses opinions pacifistes, il s’installe aux États-Unis ; il commence à travailler pour l’Institute for Advanced Study de Princeton. Le 2 août 1939, il écrit à Roosevelt pour appuyer le projet Manhattan ; il regrettera cet acte sa vie durant.

Albert Einstein, savant génial, homme moins « glorieux »

On ne peut pas dire qu’Albert Einstein fut un bon père. Sa première enfant, Lieserl est née en 1902 ; elle aurait été handicapée mental avant de mourir en bas âge. Il est possible qu’il ait forcé Milena à l’abandonner.

Hans-Albert est né deux ans plus tard ; il devient docteur en sciences techniques, ingénieur et professeur de génie hydraulique en Californie ; cependant, il ne fréquentera quasiment pas son père.

Quant à Eduard, né en 1910, il est probable qu’il ait été schizophrène ; il vivra la majeure partie de sa vie dans une clinique en Suisse ; il y peurt en 1965. Son père l’a vu pour la dernière fois en 1935… .

L’époux ne fut pas plus glorieux ; il divorce de Milena en 1918 ; il regrettera d’avoir conçu des enfants “avec une personne moralement et physiquement inférieure”…

Le mythe peut commencer

Einstein meurt le 18 avril 1955 d’une rupture d’anévrisme de l’aorte abdominale. Ses cendres sont éparpillées ; son cerveau et ses yeux sont prélevés. En 2013, une étude révèle une hyperconnexion entre les deux hémisphères ; cela serait selon certains le signe d’une grande intelligence

L’exil n’est pas un choix 💔

Suivez-moi sur les réseaux sociaux


Agnesb62

Autrice, romancière, romans historiques, romans policiers, nouvelles, essais sur les compositrices

0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *