Hilde Spiel, L’exil n’est pas un choix

Publié par Agnesb62 le

Hilde Spiel, l'exil n'est pas un choix, Agnès Boucher Autrice

Née en 1911, Hilde Spiel est une écrivaine, traductrice et journaliste autrichienne 🇦🇹

Jeunesse Viennoise

D’ascendance juive et catholique, sa famille est totalement « assimilée » à la vie viennoise.

Hilde Spiel étudie la philosophie à l’Université de Vienne ; en 1933, elle rejoint le Parti social-démocrate des travailleurs, interdit un an plus tard.

L’Exil

Elle décroche son doctorat en 1936, puis décide d’émigrer à Londres 🇬🇧 avec son époux, l’écrivain et journaliste Peter de Mendelssohn. Ils prennent tous deux la nationalité britannique.

Les 30 et 31 janvier 1946, en uniforme de l’armée britannique, elle part pour Vienne en tant que correspondante de guerre du New Statesman. Elle veut « comparer ma vie présente avec mon passé, tester ma loyauté et soumettre mes pouvoirs émotionnels à une expérience ». Durant son séjour, elle visite des camps de réfugiés en Carinthie.

Elle rentre à Londres un mois plus tard ; de ce voyage, elle publiera à la fin des années 60 sous le titre Rückkehr nach Wien – Retour à Vienne.

Après la guerre, retour en Autriche

Elle travaille pour des nombreux journaux européens et retourne dans son pays natal en 1963, revenant régulièrement en Angleterre.

Divorcée, Spiel se remarie avec Hans Flesch von Brunningen, romancier, essayiste, traducteur, journaliste et auteur de pièces radiophoniques.

Hilda Spiel, Militante investie

Membre du Centre PEN autrichien puis du PEN International aux côtés de Heinrich Böll ✍️, elle se fait la défenseure de jeunes écrivains controversés. Elle devient également membre active de l’ Académie allemande de langue et de littérature de Darmstadt.

Autrice de romans, récits et ouvrages d’histoire, Hilde Spiel meurt à Vienne, sa ville natale. Elle fut lauréate de nombreux prix, dont la Médaille Goethe en 1990 🥇

L’exil n’est pas un choix 💔

Suivez-moi sur les réseaux sociaux


Agnesb62

Autrice, romancière, romans historiques, romans policiers, nouvelles, essais sur les compositrices

0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *