Nuit d’insomnie

Quand Morphée joue les filles de l’air, il vaut mieux avoir un bon bouquin pour passer le temps. Cette nuit, ou plutôt très tôt ce matin,  j’ai achevé Elle s’appelait Sonia Verjik de Dominique Lebel. D’après le résumé, je m’attendais à lire un ouvrage racontant l’histoire d’une femme toujours en Lire la suite…