Marcher avec Axel Kahn…

Je viens de finir le récit qu’a fait notre généticien national de son périple durant plusieurs semaines entre Ardennes et Pays-Basque… Déjà, respect pour « l’exercice », même si j’aime marcher, je ne prétends pas à ce genre de « challenge », trop cossarde sans doute, et trop peu entraînée à battre le GR de la sorte.

Pensées en cheminToujours est-il que plusieurs dimensions émanent de ce texte : humaniste sans nul doute, il suffit d’avoir entendu l’homme à plusieurs reprises, au gré d’émissions plus radiophoniques que télévisuelles car la téloche a déserté mon home-sweet-home depuis quelques années déjà, sans qu’elle me manque d’aucune façon… Le web permet de regarder Arte quand cela me chante… Je suis snobe, je sais, j’assume…

(suite…)

Par Agnesb62, il y a

Ecrire

Écrire demande du temps, de l’espace, ou plutôt me demande du temps et de l’espace.

Longtemps, j’ai eu la chance d’avoir un havre familial niché dans le Perche qui m’accueillait quand j’avais besoin de me ressourcer, loin des autres, du bruit et du stress de Paris.

Les collines du Perche ont l’avantage d’être proches de la capitale, tout en étant en pleine campagne, verdoyantes et boisées, autrefois terre de culture et de pâturage, aujourd’hui plus « boboïsée » mais toujours accueillante et calme. J’y ai des souvenirs d’enfance, de bonheur familial, de vacances douces et chaudes, à une époque où tout semblait couler de source, et où surtout tout n’inspirait que sérénité et bonheur.

Bretoncelles

(suite…)

Par Agnesb62, il y a

Nuit d’insomnie

Quand Morphée joue les filles de l’air, il vaut mieux avoir un bon bouquin pour passer le temps. Cette nuit, ou plutôt très tôt ce matin,  j’ai achevé Elle s’appelait Sonia Verjik de Dominique Lebel. D’après le résumé, je m’attendais à lire un ouvrage racontant l’histoire d’une femme toujours en Lire la suite…

Par Agnesb62, il y a

Je viens d’une famille…

Depuis très longtemps, j’ai fait miennes deux phrases célèbres de non moins célèbres auteurs, j’ai nommé André Gide et Woody Allen. – « Famille, je vous hais » – « Je préfère l’incinération à l’enterrement et les deux à un week-end avec ma famille » Si j’étais superstitieuse, je dirais que cela m’a portée Lire la suite…

Par Agnesb62, il y a

Irlande

Un de mes rêves est d’aller en Irlande. Vous me direz, j’ai des rêves très accessibles… J’ai failli réussir une fois à le transformer en réalité mais… Bon… Sans commentaire. Donc, quand un livre me cause irish, il possède déjà un sacré atout pour me plaire. Quand de surcroît  il Lire la suite…

Par Agnesb62, il y a

Les débuts…

Voilà le lot de tout apprenti écrivain, sauf s’il a un nom fameux, est issu d’une famille célèbre, est un petit génie, réussit un « coup », ou tout simplement a une sacrée p….. de chance… J’ai lu récemment plusieurs ouvrages d’Anne Wiazemsky et j’avoue ne pas savoir au juste quoi en Lire la suite…

Par Agnesb62, il y a

Le temps qu’on met à écrire…

Il parait que certains auteurs ont une écriture facile, évidente, qui coule telle l’eau d’une source naturelle… Zont bien de la chance… Quand je relis les premiers brouillons de mon roman, « Méfiez-vous des contrefaçons », je rigole… Le résultat n’a rien à voir avec l’ébauche, des personnages y étaient inexistants, d’autres Lire la suite…

Par Agnesb62, il y a

Interview…

Hier, je me suis prêtée au jeu de l’interview sur le site des Éditions Hélène Jacob… Vu que j’ai pas mal à faire aujourd’hui, genre vidage de cartons (eh oui, y’en a encore !), jardinage avec replantage de pieds de tomates, nettoyage de jardinières, etc, et aussi boulot, boulot, boulot, Lire la suite…

Par Agnesb62, il y a

Marcher…

Souvent l’inspiration m’arrive quand je ne m’y attend pas. Les moments de paix, de rêverie, peut-être les instants d’ennui, même je ne m’ennuie jamais, justement parce que j’ai toujours eu la capacité naturelle à laisser mon imagination vagabonder. Car l’action n’est pas seule obstacle à l’ennui. J’aime ses moments où Lire la suite…

Par Agnesb62, il y a

Transhumance…

De nouveau la transhumance… Après Levallois-Oxford, Oxford-Levallois, voilà à présent Presqu’île de Rhuys-Levallois, Levallois-Presqu’ïle de Rhuys… En aurai-je fait de la route, avaler des kilomètres, aspirer de l’asphalte, traverser moult fois le channel et finalement tirer parti de cette double vie pour écrire, imaginer durant les longues heures passées sur Lire la suite…

Par Agnesb62, il y a